Point de responsabilité sans foi jurée, sans gage, sans serment.
Antoine Spire, journaliste et intellectuel français

Victime de son succès

Où l'on prête serment à une île.


Le serment Islandais à l'attention des visiteurs, photo : DR

2017, Islande. L'île de l'océan Atlantique est face à une situation sans précédent : des centaines de milliers de touristes affluent sur ses terres. Et ils sont chaque année plus nombreux. Le pays n'est pas du tout préparé pour gérer ces vagues de visiteurs…

C'est bien simple, le nombre de touristes a été multiplié par quatre en sept ans. Une bonne chose pour l'économie du pays. En revanche, pour ses paysages naturels qui font sa réputation, c'est la catastrophe. En voyant les sites se dégrader à vue d'œil, le gouvernement n'a pas d'autre choix que d'agir.

Mais comment remédier rapidement à ce manque de contrôle ? Tout simplement en comptant sur la bonne volonté des voyageurs eux-mêmes !

Le 16 juin 2017, l'Islande lance le "Serment islandais". La charte explique aux visiteurs, en huit règles simples, comment respecter et protéger les paysages islandais. En la signant en ligne, les touristes s'engagent à visiter l'île de manière responsable. Et par effet boule de neige : ils donnent l'exemple à tous les autres voyageurs.

Tourisme de masse en Islande, photo : Natalia_Kollegova, pixabay.com